STOP à la maltraitance envers les personnes âgées !

Stop à la maltraitance envers les personnes âgées

La maltraitance des personnes âgées c’est quoi ?

L’OMS qualifie de maltraitance « un acte unique ou répété, ou l’absence d’intervention appropriée, dans le cadre d’une relation censée être une relation de confiance, qui entraîne des blessures ou une détresse morale pour la personne âgée qui en est victime »

Ces derniers temps, nous avons passé beaucoup de temps chez nous, certains, on prit davantage de nouvelle de leurs aînés et d’autres ont préféré les accueillir chez eux et stopper les interventions à domicile pour les protéger du COVID-19.

Il faut savoir que la maltraitance peut être faite par des membres de la famille, du voisinage ou des professionnels de santé que ce soit en maison de retraite ou au domicile de la personne.

On distingue 5 types de maltraitances :

  • Maltraitance psychologique : c’est le type de maltraitance le plus signalé. Ça peut être une dévalorisation de la personne comme par ex des insultes, des menaces, des humiliations, du harcèlement ou encore le fait de faire culpabiliser la personne
  • Maltraitance physique : des coups, mais aussi dans le cas des personnes âgées en perte d’autonomie des soins brutaux comme le fait de mettre des contentions non justifiées
  • Maltraitance financière : des vols, faire des procurations abusives, ou des escroqueries
  • Maltraitance médicales : ça peut être un excès ou une privation de médicaments, une privation de certains soins, une douleur non prise en charge ou encore des abus de sédatifs…
  • Maltraitance civique : le fait de limiter les contacts avec l'extérieur ou de mettre sous tutelle une personne qui n’en a pas besoin.

La maltraitance peut, soit être intentionnelle, soit se faire par inadvertance.

Ainsi les maltraitances intentionnelles sont des négligences avec l’intention de nuire à la personne et les maltraitances par inadvertance sont des négligences sans intention de nuire. Bien souvent les maltraitances surviennent par manque d'information ou de connaissance, de formation ou tout simplement par un épuisement total de la personne qui s’occupe de la personne âgée. Ce qui veut dire que l’auteur de ces négligences est maltraitant sans le VOULOIR et surtout sans le SAVOIR.

En 2019, le ministère des Solidarités et de la Santé compte 83% des personnes âgées victimes de maltraitance, en particulier les personnes de plus de 80 ans.

Si vous êtes témoin de maltraitance, appeler le 3977. C’est un numéro national d’écoute dédié aux personnes âgées et aux adultes en situation de handicap victime de maltraitance.

logo Nid'dom
Devis gratuit
Devis gratuit